Comment réinvestir PLUS VITE en immobilier ?

2 Jan

Si vous avez de difficultés pour réinvestir sur votre 2ème bien immobilier ou si vous voulez aller PLUS VITE dans vos investissements, alors n’explosez pas votre taux d’endettement.

Comment réinvestir PLUS VITE en immobilier ?

Comment réinvestir plus rapidement et plus vite dans l’immobilier ? C’est le thème de cette vidéo.

Bonjour les amis, c’est Sébastien D, l’investisseur immobilier. Très heureux de vous retrouver à nouveau dans une vidéo en extérieur. Je vous avoue qu’il fait très froid, ça se voit quand je parle, ça réveille… j’ai les doigts gelés, pour tout vous dire.

Alors, comment réinvestir plus vite que les autres dans l’immobilier ? Je vais vous donner quelques astuces. Si vous faites comme tout le monde, vous aurez les résultats de tout le monde.

Que font la plupart des gens ? Ils trouvent un bien, ils le mettent en location, souvent de la location nue, ils l’achètent trop cher, peut-être en haut du marché ou au-dessus du marché, et ils louent en-dessous d’un loyer référent ou médian que l’on pourrait trouver sur le marché. En gros, ils ont acheté trop cher et louent trop peu cher. Ils ne s’y prennent pas trop bien et en plus, en faisant de la location nue, ils ne bénéficient pas de tous les avantages fiscaux.

Ce n’est pas comme cela qu’il faut faire et surtout, ça va être un très gros frein et un très gros problème pour pouvoir réinvestir par la suite.

Comprenez bien qu’en investissant au-dessus du prix du marché, en louant moins, on n’a pas un cash-flow positif. C’est évident. Qu’est-ce qu’il faut faire ? Il faut juste inverser les paramètres. C’est-à-dire que vous devez acheter ou investir dans votre bien en-dessous du prix du marché et vous devez louer au-dessus du loyer référant ou normal.

Alors, je fais juste une petite parenthèse. Quand vous êtes dans une ville, par exemple comme Paris, qui a des loyers plafonnés, eh bien, vous vous mettez le plus possible sur le loyer plafonné. Et si vous avez certaines prestations dans votre appartement, n’hésitez pas à faire valoir votre droit pour louer un peu plus cher votre appartement.

L’idée c’est que, quand on achète en-dessous du prix du marché et quand on loue au-dessus du loyer médian, eh bien, on creuse l’écart du cash-flow, c’est-à-dire qu’on augmente ce fossé. On a donc de plus en plus de cash-flow, il est positif et il est de plus en plus intéressant.

La deuxième chose, c’est qu’il vous faut un bon crédit. J’en ai parlé dans les vidéos précédentes. Le crédit c’est très intéressant pour vous lancer sans argent, mais surtout, il faut obtenir un bon crédit avec tous les paramètres qui vont dedans, et ce n’est pas que le taux et la durée, croyez-moi.

Troisième chose pour réinvestir plus vite que les autres, c’est également le type d’exploitation que vous allez faire avec votre bien immobilier. Il est évident que si vous louez en location nue, si vous louez en location meublée à l’année, si vous louez en location meublée en colocation, si vous louez en location meublée en saisonnier, si vous faites de la division, si vous achetez un immeuble entier… effectivement, on n’a pas les mêmes rendements, on n’a pas les mêmes rentabilités, on n’a pas du tout le même cash-flow, je vous le garantis. Encore une fois, si vous faites le premier palier, c’est-à-dire de la location nue, il est évident que ça va être très compliqué de réinvestir car vous ne gagnerez pas d’argent. Quelque chose de très important également, c’est que votre taux d’endettement ne doit pas être très haut. S’il est trop haut quand vous faites votre investissement et que vous êtes déjà au taquet du taquet, eh bien, pour réinvestir sur un autre bien, cela va être encore plus compliqué. Donc, gardez toujours… gardez-en sous le pied.

Je sais que j’ai fait des vidéos où je vous expliquais qu’à un moment j’étais à 47 de taux d’endettement pour investir et acquérir un bien. C’est passé mais, j’avais aussi d’autres stratégies en tête et puis j’avais aussi d’autres choses qui allaient venir dans l’année. Donc, c’était quelque chose de réfléchi… mais si vous n’avez pas d’autre stratégie lambda normale, surtout, surtout, surtout ! ne vous endettez pas trop, n’explosez pas votre taux d’endettement. Il faut vous en garder sous le pied, c’est vital pour continuer à investir.

Si vous voulez que l’immobilier soit votre plan B, votre porte de sortie pour arrêter de travailler, pour vivre enfin la vie de vos rêves, eh bien, croyez-moi, faites attention, il faut en garder sous le pied.

Ça ne veut pas dire qu’à 33 % vous n’en n’avez plus sous le pied, vous pouvez dépasser les 33 % et en avoir encore sous le pied. C’est ça que je veux dire. Donc, pour continuer à investir et à réinvestir, il vous faut un taux d’endettement qui reste acceptable à « entendre » pour le banquier qui vous fera le prochain crédit immobilier.

Si aujourd’hui votre taux d’endettement est trop élevé, sachez qu’il y a quand même des stratégies et des possibilités. C’est notamment ce que j’enseigne dans les formations et les coachings que je propose. Vous avez un lien juste ici pour y accéder, si cela vous intéresse.

comment-reinvestir-plus-vite-immobilier Sébastien D

Sébastien D

Laissez votre question ou votre commentaire